L’arrivée du printemps vous inspire et vous donne le goût de vous remettre en forme? Vous avez envie de vous lancer dans la pratique de la course à pied et vous vous demandez par où commencer? La règle d’or à respecter pour ne pas se blesser c’est d’y aller progressivement, quelque soit votre condition physique préalable.

Si vous êtes complètement sédentaire, il pourrait être préférable de commencer par faire de la marche régulièrement avant de vous lancer dans la course à pied. Vous pourriez commencer par marcher 20 minutes 4 à 6 fois par semaine par exemple.

Si vous êtes déjà une personne active et que vous avez déjà l’habitude de marcher régulièrement, vous pourriez débuter par un programme de course à pied progressif qui combine de la marche avec une alternance entre la marche et la course. Au bout de quelques semaines, vous pourrez courir en continu.

Si vous vous entrainez régulièrement et que vous avez déjà de bonnes capacités cardiorespiratoires, suivez tout de même un programme progressif afin d'éviter les blessures. Au début vous aurez l'impression de ne pas avoir forcé, mais soyez patients car vos tendons, vos ligaments et vos articulations ont besoin de cette adaptation. Au besoin, compensez par d'autres activités (vélo, natation, patin à roues alignées, etc.).

Pourquoi toute cette préoccupation sur la progression? C’est évidemment pour vous protéger des blessures. Il faut comprendre que votre corps a la capacité de s’adapter. Vos tendons, vos ligaments et vos articulations vont tranquillement devenir plus forts et plus résistants au fur et à mesure que vous allez leur appliquer un stress en courant. Par contre, si vous appliquez un stress trop important de façon soudaine, il est fort probable que vos tissus soient lésés, ce qui vous mènera soudainement ou progressivement vers une blessure.

Évidemment, personne ne part au même point. Certains ont déjà une bonne condition physique, certains ont déjà eu des blessures, certains sont sédentaires depuis longtemps, alors comment faire pour savoir à quel niveau commencer et à quelle vitesse progresser? Il n’y a malheureusement pas de réponse facile et unique à cette question, mais il existe différents programmes qui peuvent vous guider et vous servir de base (voir le site de La Clinique du Coureur). À partir de là, vous n’avez qu’à utiliser le gros bon sens, être patient et à l’écoute de votre corps pour moduler légèrement le programme au besoin. Si vous ressentez une douleur pendant l’effort, après l’effort ou une raideur matinale suivant l’effort, il peut s’agir de signes que vous avez dépassé les capacités d’adaptation de votre corps, notamment si ceux-ci persistent plus de 2 jours suivant l’entrainement. Dans ce cas, prenez un peu de repos, revenez un peu en arrière dans votre programme ou du moins, restez au même niveau plutôt que de poursuivre la progression proposée.

En cas de symptômes persistants, n'hésitez pas à nous consulter. Les chiropraticiens sont des professionnels compétents pour traiter les blessures musculo-squelettiques qui peuvent découler de la course à pied. Un problème au niveau de votre bassin, de votre hanche, de votre genou ou de votre pied peut être la cause de vos maux. Nous pouvons certainement vous aider et vous donner de bons conseils.

Sites intéressants pour en apprendre davantage sur la course à pied :

La clinique du coureur

Exemple de programme fractionné (source : la clinique du coureur)

Article sur la course à pied du American College of Sport Medecine

Reportage sur la course à pied à l'émission Découverte à Radio-Canada


« Retour
2011 © Centre Chiropratique Plaisance Gignac. // Tous droits réservés.
Un site Siborg2