Vous partez en vacances? Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles sur la route.

Prenez le temps de bien ajuster la position de votre siège ainsi que celle du volant et de l’appui-tête:

  • Le siège doit être ajusté de façon à laisser une distance minimale de 25 cm entre vous et le volant. De cette façon, vous optimisez votre posture ainsi que l’efficacité du coussin gonflable. La façon d’en déterminer la bonne distance consiste à tendre le bras par-dessus le haut du volant de manière à pouvoir casser le poignet tout en gardant l’omoplate contre le dossier. En position de conduite, vous devriez avoir les coudes légèrement fléchis.
  • Le milieu de l’appui-tête doit arriver à la hauteur des yeux ou au bord supérieur des oreilles.
  • Le haut du volant doit être à la hauteur du menton.

Surveillez votre posture. Gardez le dos droit et la tête au-dessus des épaules en rentrant légèrement le menton et redressez vos épaules. N’oubliez surtout pas de sourire!

Assoyez-vous au creux du siège, le dos bien appuyé. Si votre siège n’offre pas un support lombaire adéquat, utilisez un coussin, une serviette ou un chandail roulé pour soutenir votre lordose lombaire. Cela permet de réduire la pression sur les disques.

Modifiez légèrement l’inclinaison du dossier pour varier votre posture fréquemment. Si l’assise de votre siège est ajustable, n’hésitez pas à varier légèrement sa position pendant votre trajet. Cela peut être suffisant pour modifier la pression et le stress mécanique imposé aux disques, ligaments, tendons et muscles de votre dos.

De temps à autre, faites quelques mouvements de bascule avec votre bassin. Arrondissez et creusez le bas du dos en alternance. Cela permet de créer du mouvement et de minimiser la sensation d’ankylose que l’immobilité prolongée peut amener.


Prenez des pauses et profitez-en pour marcher et bouger. La fréquence de ces arrêts peut varier selon les besoins de chacun, mais n’hésitez pas à les planifier dans votre parcours. Faites-en une priorité si vous êtes blessés ou l’avez été récemment.

Vous êtes passager et avez tendance à cogner des clous? Méfiez-vous de ces mauvaises postures, car elles causent souvent des douleurs cervicales. Utilisez un support cervical de voyage ou une serviette roulée pour soutenir votre nuque. Votre sieste n’en sera que plus bénéfique!


Prenez garde aux courants d’air et à l’air climatisée. Évitez les grands contrastes de température et évitez de diriger l’air directement sur vous.

Faites régulièrement des mouvements de flexion-extension avec vos chevilles afin de faire contracter les muscles de vos mollets. Vous activerez ainsi la circulation sanguine dans vos jambes.

Vous êtes enfin arrivés! C’est maintenant le temps de décharger la voiture. Prenez garde en vidant le coffre de votre voiture. Évitez de soulever des charges à bout de bras. Approchez-les le plus près possible de vous et gardez le dos droit tout en contractant vos abdominaux au moment de soulever la charge. N’essayez pas de tout transporter d’un seul coup, les "voyages de paresseux"
peuvent être lourds de conséquences en ce début de vacances!

Bonne vacances!

« Retour
2011 © Centre Chiropratique Plaisance Gignac. // Tous droits réservés.
Un site Siborg2